Email reçu
High Tech
 

Votre messagerie électronique peut être une source majeure de risques de sécurité

Selon différentes études, le nombre d’e-mails contenant des logiciels malveillants a augmenté jusqu’à 70 %, tandis que ceux visant à voler des informations d’identification ont augmenté de 30 %. Un rapport publié par Trend Micro en mars 2022 fait état d’une augmentation de 42 % des menaces en un an à peine. Les chercheurs ont également noté que l’intensité des attaques n’avait jamais atteint un tel niveau.

Les e-mails, l’un des moyens les plus courants de piratage

Le courrier électronique n’est pas seulement utilisé comme un moyen de communication rapide et peu coûteux. Un grand nombre d’entreprises et de particuliers l’utilisent comme moyen de stockage de leurs données. Cela signifie que des informations précieuses restent sur vos serveurs de messagerie. Le fait de laisser des informations confidentielles dans des boîtes de réception non cryptées constitue un problème, car elles peuvent présenter un risque important pour votre sécurité en ligne.

Ces risques sont aggravés par le fait que le courrier électronique est le principal outil utilisé par les pirates et les cybercriminels pour distribuer des logiciels malveillants, notamment des rançongiciels, afin d’obtenir un accès non autorisé aux réseaux et aux informations. Un pourcentage important de violations de données majeures s’est produit à la suite d’attaques par courrier électronique basées sur le phishing, et bien que le filtrage de courrier électronique soit un outil utile, on ne peut pas compter sur lui seul pour bloquer tous les courriers électroniques malveillants.

Lisez aussi :  Le grooming : c'est quoi ?

LES PRINCIPAUX RISQUES LIÉS AUX E-MAILS

Parmi les problèmes de sécurité les plus fréquemment soulevés par les messageries électroniques, on peut citer :

  1. Le spam : on estime que plus de 80 % des e-mails envoyés dans le monde aujourd’hui sont des spams, et ce pourcentage ne cesse d’augmenter.
  2. Le phishing : c’est une méthode frauduleuse de capture d’informations sensibles, telles que nos numéros de compte bancaire ou de carte de crédit et nos mots de passe. Les hackers tentent de nous tromper avec des messages qui semblent être des messages officiels d’institutions financières ou de sociétés auxquelles nous faisons confiance.
  3. E-mails avec des pièces jointes malveillantes : ces pièces jointes contiennent des virus, des vers, des chevaux de Troie, etc. C’est actuellement l’un des dangers les plus répandus. Nous recevons un message (d’un expéditeur qui n’est pas nécessairement inconnu, car il peut être falsifié) avec une pièce jointe nous invitant à l’ouvrir. Ce fichier contient un code malveillant qui, si nous ne disposons pas du logiciel antivirus ou anti-malware approprié, infecte notre ordinateur, avec diverses conséquences. Beaucoup de ces fichiers infectés utilisent le carnet d’adresses de notre client de messagerie pour être transmis à tous nos contacts.
  4. Escroqueries en général : où l’on essaie de nous vendre des produits faux ou inexistants. On nous demande de l’argent en faisant allusion à de bonnes causes, à des offres d’emploi inexistantes, etc.
  5. Sextorsion : cela consiste à extorquer de l’argent au destinataire sous prétexte d’une vidéo ou de photos prétendument compromettantes.
  6. Keylogger : le keylogger enregistre toutes les informations qui sont saisies à l’aide du clavier.
  7. Logiciels espions : l’actualité récente nous a montré que les logiciels espions proliféraient via nos boîtes mails… Ces petits logiciels s’installent à distance pour certains. Il suffit d’ouvrir un e-mail pour que le logiciel s’installe sur votre périphérique, puis transmette toutes vos activités à une personne tierce : appels, SMS, MMS, recherche Internet, photos reçues et envoyées. Certains ont même la capacité d’enregistrer vos conversations téléphoniques !
Lisez aussi :  Pour quel antivirus pour Mac faut-il craquer ?

COMMENT PROTÉGER SA BOÎTE DE MESSAGERIE ?

Afin de protéger votre courrier électronique des pirates, il est recommandé de mettre en place quelques pratiques simples, qui, selon les recherches, permettent d’éviter 98 % des cybermenaces par messagerie électronique :

  • Utilisez la vérification en deux étapes. N’oubliez pas qu’il est essentiel d’utiliser un système de vérification en deux étapes pour pouvoir accéder à toute information pouvant être critique. Sinon, la fuite d’un seul nom d’utilisateur et d’un seul mot de passe peut entraîner la perte d’énormes quantités d’informations.
  • Utilisez un VPN. Toutes les informations que vous gérez sur votre PC ou smartphone peuvent être interceptées par des pirates si vous n’utilisez pas un VPN pour protéger vos communications. Un VPN télécharger est un outil qui vous permettra de crypter toutes les données que vous envoyez et recevez depuis vos appareils, ce qui évitera les fuites. En outre, cet outil vous permettra de masquer votre IP, pour plus de sécurité et pour prévenir d’éventuelles attaques DDoS contre vos serveurs.
  • Utilisez des mots de passe forts. L’utilisation de mots de passe simples rend les comptes qui les utilisent très sujets au piratage et vulnérables aux attaques par dictionnaire.
  • N’ouvrez pas les e-mails provenant d’expéditeurs inconnus.
  • Évitez de cliquer sur des liens d’apparence suspecte.
  • Afin d’éviter le phishing, ne répondez pas aux courriels des entreprises qui vous demandent des informations confidentielles.
  • Activez un filtre antispam, voire la protection anti-menaces associée à certains VPN.
  • Utilisez différents comptes de messagerie en fonction de l’utilisation prévue (personnelle, professionnelle, marketing).
  • N’accédez pas à votre compte de messagerie avec des ordinateurs publics ou via des réseaux wifi ouverts.
Lisez aussi :  ADIM06 : informaticien à Nice à domicile

Associés au bon sens et à des mesures de sécurité telles qu’un antivirus, vous pouvez simplement protéger vos e-mails personnels et professionnels des cybercriminels !

Articles similaires :

Ajouter un commentaire