vendredi 19 avril 2024 il est 13h29
un cambrioleur en action
Société
 

Quelques conseils pour vous protéger du home-jacking

Nous vivons à une époque où le sentiment d’insécurité ne fait qu’augmenter sur le territoire national. Chaque jour se succèdent des faits de société sur les réseaux d’information, et les Français cherchent à se protéger du mieux qu’ils le peuvent contre ces dangers qu’ils découvrent sur les réseaux de télé et sur Internet. Un de ceux-ci est le home-jacking. Qu’est-ce que ce phénomène qui prend de l’ampleur et comment protéger la maison et notre famille. Voici quelques conseils utiles sur le sujet.

En quoi consiste le home-jacking ?

Le home-jacking est un cambriolage où les voleurs pénètrent dans une maison alors que les occupants sont présents, afin d’y voler les objets de valeur qui s’y trouvent. C’est une situation hautement dangereuse, car les occupants peuvent être pris en otage, et même blessés. Ainsi, ils peuvent obliger les propriétaires à ouvrir le coffre-fort ou à leur indiquer où sont rangés les bijoux et autres objets de grande valeur. De plus, leur sentiment de sécurité dans leur propre maison peut être profondément violé, suffisamment pour qu’ils ne désirent plus y vivre et doivent mettre la maison en vente, par la suite.

Installer un système d’alarme avec télésurveillance

C’est la solution la plus sûre. En effet, il est presque impossible de prévenir un home-jacking à 100 %, mais si la maison possède un système d’alarme avec télésurveillance, l’entreprise qui est en charge de la protection du domicile sera témoin du cambriolage en cours. Elle pourra ainsi aviser immédiatement les forces de l’ordre, afin qu’elles puissent intervenir dans les plus brefs délais. Cela peut permettre de réduire le vol d’objets précieux, mais aussi (et surtout) de sauver les résidents du danger auquel ils font face.

Lisez aussi :  Combien de grammes de pâtes doser par personne ?

Sécuriser les portes et fenêtres

Naturellement, renforcer les points d’entrée de la maison est une solution utile. On pensera alors à utiliser des verrous de haute qualité, ce qui aura pour effet de ralentir l’entrée des cambrioleurs dans la maison. On peut aussi choisir d’installer des barreaux aux fenêtres ou de poser des portes blindées, ce que de plus en plus de propriétaires décident de faire.

Ne pas laisser d’objets de valeur en vue

Les études démontrent que bien des cambriolages ont lieu par opportunité. Cela veut dire qu’une personne passant sur la rue aperçoit un objet qui l’intéresse à l’intérieur d’une maison et il cherche alors un moyen d’entrer pour s’en accaparer. Cela peut se produire même si ceux qui habitent dans la maison sont présents. Dans ce cas, on qualifiera alors le cambriolage de home-jacking. Évidemment, si une porte est entrouverte ou même une fenêtre, cela ne fera que faciliter le travail du voleur.

Faire partie d’un groupe de surveillance de quartier

Ce phénomène croît en popularité, et ce, particulièrement dans les plus petites communes ou dans les banlieues. Dans un tel cas, il est intéressant de rendre cette action publique : le Maire s’impose comme un allié de choix pour mettre cela en place. On installera donc des pancartes annonçant que le quartier possède son propre groupe de surveillance. Enfin, on procédera à des tournées de groupe en soirée dans les rues concernées, afin de démontrer que ce système de contrôle est bien réel.

Articles similaires :

Ajouter un commentaire