jeudi 29 février 2024 il est 23h29
du cbd posé sur une table
Société
 

Pourquoi ne pas acheter le CBD depuis une source illégale ?

L’achat de produit au CBD via une source illégale peut être tentant pour plusieurs raisons. Mais, comme nous allons le voir dans cet article, vous risquez d’avoir plus de problèmes qu’autre chose !

CBD en France en 2022-2023

Il faut voir ces boutiques de CBD qui fleurissent aux quatre coins de l’Hexagone. Elles sont désormais au nombre de 2000, et ce n’est sans doute qu’un début. Avec ses 22 000 hectares de terres dédiées au chanvre, la France affiche clairement ses ambitions. Premier producteur européen de chanvre, c’est un véritable leader dans le domaine.

En dépit des réglementations restrictives, le marché français du CBD semble bien parti pour dépasser le milliard et demi d’euros dans les années à venir.

Le nombre de consommateurs de cannabidiol s’élève à 6 millions. Ce qui représente environ 10% de la population française. Ces consommateurs sont à l’origine de l’essor des boutiques de CBD dans le pays. Boutiques indépendantes ou franchises, toutes participent à cette révolution verte. Sans oublier les boutiques en ligne qui offrent une livraison rapide et participent activement à l’essor du CBD.

Un autre point intéressant à aborder, l’industrie du CBD a permis la création d’environ 6000 emplois dans le pays. On peut même augmenter ce chiffre si l’on inclut les étapes de production, de fabrication et de distribution (plus de 40 000 emplois).

Consommation de CBD illégale : Danger et risque

La consommation de CBD illégale concerne l’achat de CBD dans les pays qui n’autorisent pas la vente de CBD ou dans les pays qui vendent du CBD avec un taux de THC supérieur à la limite autorisée en France. En France, la limite en THC est de 0,3%, ce n’est pas le cas dans tous les pays. Par exemple, en Suisse, le taux de THC est limité à 1%, les produits venant de Suisse ne sont donc pas légaux en France.

Lisez aussi :  MoutonAid.fr : Votre destination en ligne pour l'achat de moutons lors de l'Aïd al-Adha

Si vous commandez des produits au cannbidiol qui ne sont pas considérés comme légaux en France, vous risquez une amende forfaitaire de 200 € ainsi que l’ouverture d’un casier judiciaire.

De plus, 8 commandes sur 10 sont interceptées si elles proviennent de source illégale ou d’un autre pays.


Politiques appliquées par l’État pour lutter contre le trafic illégal

des bourgeons de cbd

Comme nous l’avons vu, en France, la vente de produits contenant du CBD est légale à condition que les produits respectent certaines spécificités bien définies. La promotion de ces produits doit veiller à éviter tout lien avec la consommation de cannabis récréatif.

En matière de consommation, posséder une quantité importante de CBD sans justificatif attestant de leur provenance peut mener à des complications judiciaires. En effet, cette situation peut entraîner des accusations en vertu de la loi pénale de lutte contre les stupéfiants. De plus, les consommateurs ne peuvent pas consommer de produits à base de CBD dans tous les lieux publics. Si les tests salivaires indiquent une concentration élevée en THC, cela pourrait également entraîner des conséquences légales.

Depuis le 13 juin 2023, des restrictions supplémentaires ont été introduites, avec l’hexahydrocannabinol (HHC) et deux de ses dérivés, le HHC-acétate (HHCO) et l’hexahydroxycannabiphorol (HHCP), désormais classés comme stupéfiants. Ces substances ne peuvent donc plus être produites, vendues ou utilisées en France. En revanche, le cannabidiol (CBD) est autorisé en France, car il n’est pas considéré comme un stupéfiant ou un psychotrope.

Un encadrement précis régit la culture du chanvre, la production au niveau industriel et la vente des produits à base de cannabidiol. Ce cadre est défini dans l’arrêté du 30 décembre 2021. L’OFDT (Observatoire français des drogues et des tendances addictives) et la Mildeca (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives) sont deux organismes qui fournissent des informations précises à ce sujet.

Lisez aussi :  Les vases chinois : quelles sont leur valeur ?

Pour ce qui est de la commercialisation de produits alimentaires à base de CBD, elle ne peut avoir lieu sans évaluation préalable par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) et sans autorisation. Les produits dérivés de CBD peuvent être présentés sous diverses formes : résines, crèmes, huiles, bonbons, barres de céréales, etc. Enfin, il est interdit aux producteurs et vendeurs de revendiquer toute vertu thérapeutique pour ces produits.

Pour contrer le marché noir du cannabis, la législation française est très stricte envers ceux qui consomment, détiennent, vendent ou transportent du cannabis dont la teneur en THC dépasse 0,3%. Ces personnes encourent des peines sévères, allant d’un an de prison et d’une amende de 200 euros à dix ans de prison dans les cas les plus graves.

Pour comparer avec le cannabis illégal, il y a en moyenne 11% de THC dans les fleurs, et 26,5% dans les résines et pollens. Ils sont donc 36 à 88 fois plus concentrés en THC. Ces chiffres proviennent de l’Observatoire français des drogues et des tendances addictives (OFDT).

Dans l’ensemble, la France a mis en place une série de politiques pour lutter contre le commerce illégal du CBD, tout en permettant la vente légale de produits dérivés sous certaines conditions. Les efforts du gouvernement pour contrôler et réguler l’usage du CBD témoignent de sa volonté de protéger les consommateurs, tout en respectant les obligations internationales en matière de lutte contre les drogues.


Optez pour les boutiques légales

Finalement, après tout ce que nous avons vu, la seule chose que nous pouvons vous recommander, c’est de vous tourner vers des boutiques de CBD légales ! Peu importe la ville dans laquelle vous vivez, il y a des magasins de CBD partout en France et même en ligne. Si vous vivez au sein de la capitale, nous pouvons vous recommander une boutique CBD légale à Paris ; Origine CBD ! Avec leur catalogue fourni et leurs produits de haute qualité, vous ne pourrez pas être déçu. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les garanties d’Origine CBD.

Lisez aussi :  Léguer son testament à une association : est-ce possible ?

Avec une boutique CBD légale, vous pourrez être sûr de trouver uniquement des produits légaux avec un taux de THC inférieur à 0,3%. Vous trouverez aussi des produits issus de variétés de chanvre inscrites dans le catalogue européen des variétés autorisées. Vous éviterez ainsi tout risque sur le plan légal ou même pour votre santé !

Articles similaires :

Ajouter un commentaire