resistance cigarette electronique
Santé
 

Amorcer la résistance d’une cigarette électronique : étapes à suivre

La cigarette électronique est un dispositif innovant qui permet de produire des aérosol parfumés et aromatisés que l’utilisateur inhale.

L’un des éléments que vous changerez régulièrement dans votre cigarette électronique, si vous êtes un vapoteur aguerri, est la résistance.

Comme une résistance est consommable, celle-ci s’use avec le temps, et doit donc être remplacée par une nouvelle, si vous voulez continuer de profiter des plaisirs du vapotage.

Lors du changement de la résistance, il y a une étape cruciale à ne pas oublier pour assurer le bon fonctionnement de votre cigarette électronique, qui est l’amorçage. Mais en quoi consiste t-il ?

Petit rappel sur la résistance dans une cigarette électronique

La résistance d’une cigarette électronique est un élément qui se trouve dans le clearomiseur et qui a un rôle crucial dans le fonctionnement d’une cigarette électronique. Tout en métal, en forme de ressort, la résistance chauffe, car elle est alimentée par une batterie et permet de chauffer à son tour le liquide afin de le transformer en vapeur dense, que le vapoteur inhalera.

Comme la résistance chauffe constamment lors de l’utilisation, et est en contact directe avec le liquide par un coton, celle-ci s’encrasse et peut même cramer avec le temps. La durée de vie moyenne d’une résistance est de 3 semaines, après cette période, il faudra la changer.

Lisez aussi :  Absorption de nicotine d'une cigarette électronique : comment ça fonctionne ?

Quelle est l’utilité d’amorcer une résistance ?

La résistance d’une cigarette électronique a une durée de vie limitée, selon votre fréquence de vapotage, qui veut dire qu’à un certain moment, il faudra la changer. Une fois la résistance changée, il ne faut surtout pas utiliser la cigarette électronique avant l’amorçage, pour garantir le bon fonctionnement de celle-ci, et éviter qu’elle ne crame.

La résistance est composée d’une bobine, un fil résistif ainsi qu’un coton qui l’entoure, directement en contact avec le e-liquide dans le réservoir. Amorcer une résistance consiste seulement à imbiber le coton, car si celui-ci est sec lorsque la résistance chauffe, il risque rapidement de brûler et vous donnera un goût désirable en bouche. Il faut noter que l’amorçage doit s’effectuer à chaque changement de résistance dans une cigarette électronique et qu’amorcer une résistance déjà utilisée n’a aucune utilité.

Comment amorcer une résistance pour une cigarette électronique ?

Comme indiqué ci-dessous, il est très important d’amorcer sa résistance avant de vaper. Cette démarche est simple, rapide et accessible à tous. Bien que l’amorçage peut prendre du temps, il permettra de rallonger la durée de vie de votre résistance et donc de vous faire faire des économies. Cela en vaut donc la peine.

Voici les étapes de l’amorçage d’une résistance dans une cigarette électronique :

  • la résistance est une forme de tube métallique, vous devrez donc verser quelques gouttes de e-liquides dans les différents trous, où vous apercevrez du coton
  • répétez l’opération 2 à 3 fois, lorsque le coton aura absorbé le e-liquide
  • une fois le coton bien imbibé, il ne vous reste plus qu’à installer votre résistance dans la cigarette électronique et le tour est joué !
Lisez aussi :  Faut-il tenir un journal alimentaire pour perdre du poids ?

Pensez lorsque vous utilisez une nouvelle résistance de cigarette électronique, de patienter 15 minutes après le remplissage de votre réservoir avant de vaper, pour être sûr que votre résistance fonctionnera correctement.

Et si j’imbibe trop le coton lors de l’amorçage de la résistance ?

Amorcer une résistance avant utilisation consiste à bien imbiber le coton, avant d’utiliser la cigarette électronique. Un coton sec risque de cramer lors du vapotage, et peut même rendre votre nouvelle résistance inutilisable. C’est pourquoi, il est recommandé d’imbiber le coton plusieurs fois durant l’amorçage.

Mais si le coton est trop imbibé, quelles sont les répercussions sur le fonctionnement de sa résistance ?

  • Trop imbiber le coton lors de l’amorçage, inondera votre résistance
  • une fois votre résistance installée, vous risquerez d’avoir des projections de liquide lors de l’utilisation de la cigarette électronique
  • vous entendrez aussi des bruits anormaux dans votre vapoteuse

Rassurez vous, une résistance inondée est beaucoup moins grave qu’une résistance pas assez imbibée. Il suffit simplement d’enlever l’excès de liquide accumulé dans votre résistance et le tour est joué.

Commencez par souffler fort dans votre cigarette électronique l’arrêt, à travers le Drip Tip pour expulser l’excès de liquide, une fois celle-ci bien sèche, vous pourrez reprendre la vape tranquillement.

Articles similaires :

Ajouter un commentaire