Quelles sont les sources de financement pour démarrer son entreprise ?

Il existe aujourd’hui une grande variété de solutions permettant à un entrepreneur de financer son entreprise. On distingue entre autres les subventions, les prêts et les apports personnels. Cela dit, chaque source de financement comporte des spécificités, des avantages certes, mais aussi des inconvénients à évaluer. Nous vous présentons dans cet article les meilleures sources de financement pour commencer votre projet.

Investissement personnel ou auto financement

L’auto investissement consiste pour l’entrepreneur, à investir son propre argent pour conduire son projet. Lorsque votre situation financière vous le permet, utiliser vos propres fonds pour lancer votre activité est une option intéressante.

Cette décision vous épargne de payer des frais supplémentaires en intérêt par exemple. De plus, les fonds sont mis immédiatement à la disposition du projet, sans oublier qu’en tant que dirigeant, vous gardez votre autonomie et avez la possibilité de travailler sans pression.

En outre, s’autofinancer est un gage de votre détermination et de votre sérieux. C’est un acte qui prouve à vos collaborateurs que vous croyez en votre projet. Toutefois, cette décision peut fragiliser votre trésorerie en cas d’imprévu. Il est donc judicieux de tenir compte de vos capacités et d’investir dans la limite des pertes acceptables.

Financement par prêt ou crédit bancaire


Généralement, les prêts bancaires constituent le principal moyen de financer les petites et moyennes entreprises. L’avantage de faire recours aux banques est qu’elles présentent différents atouts tels que des modalités de paiement flexibles. D’autres vous offrent également un service personnalisé, jusqu’au démarrage du projet.

Lisez aussi :  Quelles sont les zones les plus percutantes pour les vinyles de sol ?

Par ailleurs, avoir une bonne idée ne suffit pas pour bénéficier d’un prêt. Même pour un crédit 3000 euros, les banques ciblent les personnes qui ont un excellent antécédent de crédit. Et pour faire partir des bénéficiaires, vous devez vous munir d’un plan d’affaires solide, précis et efficace.

Toutefois, ne vous précipitez pas pour choisir une banque. Prenez la peine de comparer les offres afin de trouver celle qui répond le mieux à vos besoins.

Financement par l’argent des proches

L’argent des proches, comme son nom l’indique, est l’argent que vous obtenez auprès de votre conjoint (e), vos amis ou de votre famille. Il peut s’agir d’un prêt à rembourser plus tard ou d’un apport financier pour soutenir l’initiative.

C’est aussi un excellent moyen de rassembler des fonds pour démarrer son entreprise. Néanmoins, sachez que les proches fournissent rarement beaucoup d’argent. Encore que certains d’entre eux peuvent vouloir détenir une partie de votre affaire.

Financement par les potentiels investisseurs


Les potentiels investisseurs peuvent être qualifiés d’anges de la finance. Il est très souvent question de cadres ou d’agents à la retraite qui souhaitent investir dans des projets. Leur apport ne se limite pas seulement à la finance. Habituellement, ce sont des personnes importantes qui font profiter à l’entreprise de leurs expériences et de leurs relations.

En contrepartie, certains parmi eux se réservent le droit de superviser les travaux ou de siéger au conseil. Ils vous exigent dans certains cas de présenter une assurance de transparence.

Financement par subventions et aides de l’Etat

Plusieurs organismes gouvernementaux se proposent de vous offrir du financement pour lancer votre projet. Votre entreprise pourrait être facilement admissible. N’hésitez pas à tenter votre chance, vous pourrez bénéficier de 40 % du fonds de démarrage.

Lisez aussi :  Droit commercial et des affaires : faites appel à Maître Jonathan Durand

Articles similaires :

Ajouter un commentaire