compteur électrique
Habitat
 

Hausse des prix de l’énergie : le point sur le budget des Français

Face à la hausse sans précédent des prix du gaz et de l’électricité, le gouvernement met en place son « bouclier tarifaire » afin de venir en aide aux ménages de France. En effet, jusqu’à présent, le budget moyen des Français se situait aux alentours des 1320 euros annuels. Or, le gaz a augmenté de plus de 50 % et l’électricité (pourtant un tarif réglementé) est en hausse de plus de 2 %. Alors, quel est le budget énergétique des foyers de France et pourquoi varie-t-il d’un ménage à l’autre ? 

Comment s’expliquent les différences des factures énergétiques en France ?

De nombreux facteurs viennent faire varier la consommation énergétique d’un foyer, malgré les tarifs réglementés de l’électricité. En premier lieu, le type d’offre souscrite a un impact sur le budget moyen d’un foyer. À titre d’exemple, un ménage qui a recours à une offre électricité et gaz au tarif réglementé dépense 1320 euros annuels, contre 1473 euros pour qui dispose d’une offre 100 % électrique. 

 

Autre facteur de variation : la composition du foyer créée une nette différence sur la facture finale. Les personnes seules dépensent moins de 900 euros par an, 1 192 euros pour un couple et 1726 euros pour un ménage composé de quatre personnes. 

Enfin, le type de logement, son année de construction et sa surface habitable sont des éléments qui font varier la consommation énergétique d’un ménage. À ce titre, un appartement coûte 927 euros à l’année, quant à une maison, les dépenses annuelles se situent aux alentours des 1557 euros. Soit un tiers de moins pour une petite surface. 

Lisez aussi :  Utilisez votre gril en été

 

France : le budget énergie varie selon les régions. 

En France, les ménages ne dépensent pas la même chose pour leur consommation énergétique d’un département à l’autre. Les régions où les habitants dépenses le plus sont : 

 

  • La Nouvelle-Aquitaine, avec un budget avoisinant les 1347 euros ( la moyenne la plus importante).
  • La région Pays de la Loire, avec un montant de 1334 euros.
  • L’Occitanie, avec 1328 euros annuels dépensés en moyenne.

 

Les régions qui bénéficient de dépenses d’énergie plus faibles sont paradoxalement celles du Nord de la France. À ce titre, l’Île-de-France est dernière du classement : les ménages dépensent environ 983 euros par an. Les habitants du Grand Est ne dépensent que 1105 euros annuels et ceux des Hauts-de-France 1 125 euros. 

 

Ces variations sont les conséquences d’une plus ou moins grande proportion de logements à faible consommation énergétique (étiquetés F ou G). Le type d’équipements présents dans le logement influe aussi sur la facture finale. Les moteurs de piscine ou les climatiseurs, plus utilisés dans le sud de la France, font augmenter les dépenses énergétiques. 

 

Les factures d’énergie varient donc selon des éléments techniques et personnels à chaque ménage. Comprendre les facteurs qui influent sur le budget énergie des Français permet de choisir l’offre la mieux adaptée à ses capacités, son logement et ses besoins. 

Articles similaires :

Ajouter un commentaire