Eleve du CAP petite enfance AEPE
Société
 

Formation au CAP Petite Enfance : quelles sont les matières enseignées ?

Le CAP Petite Enfance est un diplôme qui autorise le ou la titulaire à exercer auprès des enfants de 0 à 6 ans. Ce diplôme attesté par l’Éducation Nationale s’obtient après une durée bien déterminée. Tout au long de sa formation au CAP Petite Enfance, l’aspirant se doit d’intégrer des notions essentielles à sa future profession. Ces différentes compétences sont dispensées par des matières bien précises.

Un assortiment de matières choisies avec soin

S’occuper des tout-petits demande bien plus de délicatesse et d’attention qu’il n’y paraît. La période de la Petite Enfance reste bien fragile et n’acquiert toute sa substance qu’au contact des parents, mais aussi du monde extérieur.

Cette substance, les aspirants à la formation au CAP Petite Enfance l’apprennent à travers diverses matières scindées en deux catégories. Il s’agit des matières professionnelles et de celles qui ont rapport avec la généralité.

Les matières professionnelles

Les matières professionnelles à étudier lors de la préparation du CAP Petite Enfance s’axent autour de :

  • la Biologie ;
  • les connaissances professionnelles ;
  • l’accompagnement du développement du jeune enfant ;
  • l’exercice de l’activité en accueil collectif ;
  • l’exercice de l’activité en accueil individuel ;

Quant aux matières générales, elles sont comme leur dénomination l’indique assez courantes.

Les matières générales

Elles sont semblables à celles que tout élève apprend à transcender lors des années scolaires au collège. Ces matières sont ensuite assorties de certaines qui embrassent l’univers naissant de l’enfant que l’aspirant aura à lui faire découvrir. Il s’agit précisément ici :

  • du Français ;
  • des Mathématiques ;
  • de la Physique-Chimie ;
  • de la prévention-Santé-Environnement, ou encore PSE ;
  • de l’Histoire-Géographie-Enseignement Moral et Civique ;
Lisez aussi :  Quel est le prix du cours du cuivre ?

Certaines de ces matières comme la PSE sont incontournables.

Une formation attestée par l’État

https://www.youtube.com/watch?v=cWF41TiLSJQ

Pour l’aspirant au CAP Petite Enfance, la meilleure formation doit être conforme au référentiel officiel du CAP édité par l’État. La maîtrise de ces matières permet une capitalisation de toutes les compétences et connaissances nécessaires pour triompher de l’épreuve d’examen. 

La formation proprement dite peut se faire en 12 mois comme il est possible de le raccourcir ou de l’allonger à 48 mois. Cette particularité n’est réellement envisageable que dans les centres de formation de la Petite Enfance privée.

Au sein de ces structures, la préparation sur mesure permet une approche en toute sérénité. Ainsi, l’apprenant aborde les matières à son rythme, et les transcende avec un suivi personnalisé. Les cours se font soit en présentiel ou à distance. Enfin, selon le centre de formation. Quant aux supports, ils sont généralement disponibles soit :

  • au format papier ;
  • au format numérique ;
  • sous forme de vidéos pédagogiques ;

Pour les cours à distance, la création de classes virtuelles et de webinars aide les aspirants à se partager leurs connaissances et attentes. Ensuite, l’évaluation de chaque apprenant se fait grâce à des tests et des devoirs corrigés. Ce suivi aide tant les enseignants ainsi que les apprenants à identifier les compétences à améliorer.

Une approche théorique et pratique

La formation du CAP Petite Enfance comprend certes des cours théoriques, mais aussi une approche pratique. Une approche indispensable pour que l’aspirant soit au contact de la réalité du terrain. Il ou elle aura donc à fonctionner avec des enfants. Alors des stages pratiques dans des établissements dédiés à la petite enfance sont importants et viendront renforcer ses compétences.

Lisez aussi :  Des petits pas pour passer au vert

Tout au long de ces stages, l’aspirant pourra déterminer s’il est prêt ou non à démarrer une carrière professionnelle dans le domaine. En combinant donc les stages pratiques et les cours théoriques, la préparation du CAP Petite Enfance demande une totale implication. 

De ce fait, ceux qui se tournent vers ce secteur ressentent le plus souvent l’envie de soit :

  • se reconvertir vers un métier de passion ;
  • d’accompagner les enfants dans leurs premières années ;
  • d’exercer cette activité tant pour un groupe que pour un seul enfant ;
  • ou tout simplement prendre soin des tout-petits et être présent dans leurs activités quotidiennes.

Au terme de la formation respectant toutes les exigences de l’État, le titulaire du CAP Petite Enfance sera en mesure :

  • d’afficher un professionnalisme en toute situation, peu importe sa nature ;
  • de maîtriser toutes les compétences pratiques comme théoriques nécessaires pour accompagner le développement du jeune enfant ;
  • de s’assurer l’exercice de son activité tant en accueil individuel que collectif.

Le CAP Petite Enfance ou encore CAP AEPE est un diplôme accessible à toute personne le désirant et ayant déjà les 16 ans révolus. Il faut aussi avoir un niveau du Brevet collégien pour appréhender au mieux toutes les subtilités des cours théoriques inhérents à la formation.

Ce diplôme est un excellent levier pour débuter dans ce secteur prometteur. Aussi, du fait qu’il est de niveau 3, il donne accès à des postes privilégiés non négligeables. Pour une reconversion ou pour espérer une promotion à la hauteur de ses aspirations, il représente une étape très importante à ne pas négliger. Il convient donc de faire le meilleur choix quant à la structure qui s’occupera de la formation de bout en bout.

Articles similaires :

Ajouter un commentaire