4 conseils pour bien choisir vos W.C.

Le choix de votre toilette ne doit pas être pris à la légère. A priori, c’est une tâche qui a bien l’air banale. Mais ce n’est toujours pas le cas. En effet, vous devez prendre inéluctablement en compte certains critères comme votre confort, les dimensions de la pièce, etc. Ce contenu met en relief 4 principaux conseils pour bien choisir ses W.C.

Bien choisir les dimensions 

Lorsque vous décidez de changer vos W.C., vous devez penser à votre confort. Pour cela, vous pouvez miser sur le kit WC japonais Boku. Le confort dépend des dimensions de vos W.C. Aujourd’hui, il est prouvé qu’avec une cuvette surélevée posée à une hauteur d’assise comprise entre 45 et 50 cm, vous serez plus à l’aise. 

Vous n’aurez pas du mal à vous asseoir et à vous relever. Autrement dit, votre confort est garanti avec une cuvette qui respecte cette hauteur. Avec les W.C. surélevés, les personnes du troisième âge et celles qui sont handicapées n’auront pas du mal à faire leur besoin. Le confort est donc garanti pour tous. 

Par ailleurs, vous avez la possibilité de choisir des W.C. suspendus. Il n’a pas de contact direct avec le sol. La hauteur de ce type de toilette est réglable. Vous pouvez même le régler après l’installation. En ce qui concerne la largeur des W.C., optez pour celui qui a une largeur de 40 cm. Pour ce qui est de la hauteur du réservoir, l’idéal est qu’elle soit comprise entre 70 et 80 cm. 

Lisez aussi :  Désencombrer sa maison: comment la rendre vide de tout désordre?

Un bon emplacement pour plus de conforts 

Seules, les dimensions des W.C. ne vous permettront pas d’être confortablement installé. Il faut aussi trouver le bon emplacement. De manière plus précise, les W.C. doivent être installés dans un environnement où ils bénéficieront d’au moins 90 cm de largeur. L’emplacement doit avoir au moins 100 cm de profondeur. Ainsi, vous aurez une zone de confort de 20 cm de libre de part et d’autre des toilettes. 

Outre cela, vous aurez près de 40 cm d’espace libre devant et la cuvette trouvera aussi une bonne place. Si vous n’avez pas assez d’espace pour installer de tels W.C. dans la pièce prévue à cet effet, vous pouvez vous tourner vers les modèles « gain de place ». Ces derniers sont plus compacts avec de courts couvercles. 

Si vous n’avez pas d’évacuation d’eau, les W.C. broyeurs sont plus indiqués

L’installation des W.C. classiques nécessite une évacuation des eaux sales. Si vous n’avez pas un tel système, vous devez vous tourner vers les W.C. broyeurs. Ce dernier se charge de broyer les déchets. Ensuite, il envoie les eaux usées vers l’évacuation principale. Mais, il faut savoir que le système ne fonctionnera pas lorsqu’il y aura coupure d’électricité. Les W.C. broyeurs peuvent aussi être bruyants. 

Si vous n’avez pas d’évacuation, vous pouvez aussi opter pour les W.C. suspendus. Dans ces conditions, le broyeur peut être mis dans la cuvette. Ainsi, vous ne serez pas dérangé par le bruit. Il faut rappeler que ce type de toilette est bien esthétique. 

Le matériau de fabrication des W.C. 

Pour un bon choix, vous devez vous intéresser au matériau de fabrication de la toilette. Sur le marché, vous trouverez des matériaux comme la porcelaine, l’inox, la céramique émaillée. Les W.C. en porcelaine sont faciles à nettoyer. Ils peuvent même supporter les produits de nettoyage. Cependant, ils ne peuvent être utilisés par plusieurs personnes, car ils sont plus fragiles. 

Lisez aussi :  3 méthodes efficaces de lutte contre les animaux nuisibles 

Les W.C. en céramique émaillée résistent mieux que les précédents, mais ils ne sont pas conseillés pour un usage public. Si vous recherchez des toilettes pour un usage collectif, vous pouvez faire confiance aux W.C. en inox. Ils résistent bien aux chocs, mais peuvent être vite rayés. En outre, ils sont plus onéreux.

Articles similaires :

Ajouter un commentaire