poêle à bois
Habitat
 

Tout savoir sur le crédit d’impôt pour le poêle à bois

Si vous envisagez installer un poêle à bois dans votre maison, le crédit d’impôt constitue l’une des aides auxquelles vous pouvez prétendre. En effet, cet équipement est écologique. De plus, il offre une excellente performance énergétique. Il n’est donc pas surprenant que l’Etat ait mis sur pied un dispositif fiscal dans le but d’encourager la population à opter pour cette alternative. Découvrez l’essentiel à savoir sur le crédit d’impôt pour le poêle à bois. Notamment les critères pour en bénéficier (rendement énergétique, type de poêle à bois, travaux…).

Qu’est-ce que le crédit d’impôt pour le poêle à bois ?

Le crédit d’impôt pour le poêle à bois est un dispositif qui vous permet de bénéficier d’une aide pour l’achat de votre équipement de chauffage. En réalité, il fait partie du Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE). Il s’agit donc d’une somme que vous pouvez déduire de votre avis d’imposition dès lors que vous entreprenez des travaux d’amélioration dans votre maison. Cela dit, il convient de préciser qu’il est spécifique au poêle à bois. Si vous désirez en profiter, il est essentiel que vous optiez pour ce dispositif de chauffage.

Pourquoi souscrire à ce crédit ?

pourquoi, doute

Si c’est la première fois que vous entendez parler du crédit d’impôt pour le poêle à bois, il se peut que vous vous demandiez s’il est vraiment utile. Contrairement à ce que vous pensez, il existe un grand avantage à y souscrire. En effet, il vous offre la possibilité de profiter d’une importante déduction fiscale sur le tarif d’acquisition de l’insert à bois. Cette dernière peut atteindre un taux de 30% en fonction du poêle à bois que vous choisissez. En termes de prix, vous pouvez économiser jusqu’à 4 000 euros.

Lisez aussi :  Utilisez votre gril en été

Cependant, sachez que cette estimation est faite en fonction de plusieurs paramètres. Il y a par exemple le modèle du dispositif et les revenus fiscaux du foyer en question. En réalité, s’il est moyens (poêle à buches), vous ne pouvez économiser que 1 000 €. En revanche, s’il s’agit d’un modèle à granulés, le montant passe à 1 500 €. Bien évidemment, plus le nombre d’inserts achetés est élevé, meilleure est la déduction fiscale. 

Toutefois, vous devez savoir qu’il existe une limite. Sur une période de 5 ans, vous ne pouvez pas toucher plus de 2 400 € si vous êtes célibataire. Par contre, pour un couple avec imposition commune, la somme maximale est de 4 800 €. Lorsque vous avez une personne à charge, une majoration de 120 € peut également être applicable. Quoi qu’il en soit, avec ce crédit, vous bénéficiez d’une importante réduction pour les dépenses d’achat de votre poêle à bois.

Quels sont les critères à remplir pour en bénéficier ?

Si vous souhaitez profiter du crédit d’impôt pour le poêle à bois, il existe quelques critères que vous devez remplir. D’abord, il est essentiel que vous occupiez le logement dans lequel vous envisagez installer l’équipement de chauffage. Cela ne signifie pas qu’il doit absolument s’agir de votre résidence. En effet, cette aide est accessible aussi bien aux propriétaires occupants qu’aux locataires et occupants à titre gratuit. 

En outre, sachez que la maison doit être d’un point de vue fiscal, domiciliée en France. Elle doit également répondre à un certain profil. D’abord, il est essentiel que ce soit un appartement ou une maison individuelle. Ensuite, elle doit être votre résidence principale. Enfin, sa construction doit être achevée depuis 2 ans au minimum. 

Lisez aussi :  Plinthes chauffantes 101

Cela dit, vous devez savoir que le modèle de poêle pour lequel vous optez doit aussi respecter des critères techniques si vous souhaitez prétendre à ce crédit. En premier lieu, il doit présenter un rendement énergétique supérieur à 70%. En deuxième lieu, sa concentration moyenne en monoxyde de carbone ne doit pas excéder 0,3%. Et ce n’est pas tout. Il est essentiel que ses émissions de particules soient inférieures ou égales à 90 mg par Nm3. Aussi, il doit avoir un indice environnemental de performance plus petit que 1. Dès lors que toutes ces conditions sont remplies, vous pouvez profiter du crédit d’impôt pour le poêle à bois. 

Le crédit d’impôt pour le poêle à bois est-il applicable pour les chantiers gérés par l’acheteur ?

panneau travaux

Il convient de préciser que ce dispositif fiscal n’est pas applicable pour les chantiers conduits par le l’acheteur. En réalité, il est essentiel que l’achat du poêle à bois et les travaux d’installation soient réalisés par un expert du bâtiment. Si vous décidez de vous procurer vous-même l’équipement de chauffage, vous ne pourrez plus prétendre à cette aide. 

Cela vaut aussi pour la mise en place du poêle. En d’autres termes, vous ne devez pas vous occuper de l’installation de ce dispositif. D’ailleurs, vous avez besoin d’un document attestant que les différentes démarches ont bel et bien été entreprises par un professionnel pour bénéficier de cette assistance. 

Vous avez à présent connaissance de l’essentiel à savoir sur le crédit d’impôt pour le poêle à bois et les critères (rendement énergétique, type de poêle à bois, travaux…) pour bénéficier d’une de ces aides. Alors, qu’attendez-vous ? Renforcez le chauffage de votre maison tout en faisant d’énormes économies.

Articles similaires :

Ajouter un commentaire