jeudi 29 février 2024 il est 17h32
illustration d'une maison avec son code énergétique
Habitat
 

Les enjeux de la rénovation énergétique en France

Comprendre la rénovation énergétique et ses objectifs

La rénovation énergétique désigne l’ensemble des travaux qui ont pour but d’améliorer la performance énergétique d’un bâtiment. En France, ces projets se sont multipliés ces dernières années afin de répondre à plusieurs enjeux majeurs : la diminution de la consommation énergétique, la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) et l’amélioration du confort dans les logements.

Diminuer la consommation d’énergie

En France, le secteur résidentiel et tertiaire représente près de 45% de la consommation d’énergie finale. Aussi, diminuer la consommation d’énergie de ces bâtiments est un enjeu crucial pour atteindre les objectifs fixés par le gouvernement en matière de transition énergétique.

À cet égard, les travaux de rénovation énergétique permettent d’optimiser l’utilisation de l’énergie dans les logements grâce à diverses actions telles que l’isolation thermique, le remplacement des systèmes de chauffage obsolètes ou encore l’installation de dispositifs de production d’eau chaude sanitaire performants.

Impact sur les émissions de GES

Le deuxième enjeu majeur constitue la réduction des émissions de gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique. La France s’est engagée à réduire ses émissions de CO2 de 75% d’ici 2050 et la rénovation énergétique des bâtiments représente une part importante pour atteindre cet objectif. En effet, en optimisant la performance énergétique des logements, on réduit la demande de chauffage, et donc indirectement les émissions de GES.

Lisez aussi :  Etanchéité de piscine en région PACA : quelle entreprise contacter ?

L’amélioration de la qualité de vie

Un autre aspect fondamental de la rénovation énergétique concerne l’amélioration du confort des occupants. Les travaux visent notamment à réguler l’humidité intérieure, à éviter les courants d’air froid et les déperditions thermiques qui peuvent générer des problèmes de santé pour les résidents (asthme, allergies…).

papier avec les codes énergétique près d'un ordinateur sur une table

Rénovation énergétique : quelles solutions ?

Diverses actions peuvent être entreprises dans le cadre d’une rénovation énergétique des logements. Voici quelques exemples :

  1. L’isolation thermique : elle consiste à envelopper le bâti avec des matériaux isolants afin de réduire les pertes de chaleur dues aux parois mal isolées (murs, combles, planchers…).
  2. Le remplacement des ouvrants : installer des fenêtres à double ou triple vitrage permet de limiter les déperditions thermiques due aux fenêtres et donc améliorer la performance énergétique du logement.
  3. Le changement du système de chauffage : remplacer une vieille chaudière par un modèle plus performant (à condensation, par exemple) ou opter pour des solutions de chauffage utilisant les énergies renouvelables contribue efficacement à réduire la consommation d’énergie.
  4. La ventilation : mettre en place un système de ventilation mécanique contrôlée performant contribue à réguler l’humidité et améliorer la qualité de l’air intérieur.

Aides financières et dispositifs incitatifs

Pour encourager les ménages à réaliser des travaux de rénovation énergétique, plusieurs aides financières ont été mises en place. Les plus connues sont le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), l’éco-prêt à taux zéro, les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) et, pour certaines catégories de travaux, les Certificats d’Economie d’Energie (CEE). De plus, il existe également des aides locales ou régionales qui viennent compléter ce dispositif.

Lisez aussi :  L'avantage des abris de piscine bas et coulissant pour une protection optimale

Certaines plateformes spécialisées peuvent vous aider dans cette démarche, comme renovationpresta.com.

Bénéficier d’un accompagnement personnalisé

Dans le cadre du Plan de relance, le gouvernement a également lancé le programme MaPrimeRénov’, une nouvelle aide dont le but est de simplifier et d’amplifier les soutiens financiers pour inciter davantage de ménages français à entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Ce dispositif prévoit un accompagnement personnalisé pour l’élaboration et le suivi du projet.

Le rôle des professionnels du bâtiment

Afin de garantir la qualité et l’efficacité de ces travaux, il est essentiel de faire appel à des professionnels qualifiés et reconnus dans le domaine de la rénovation énergétique. Ces derniers doivent disposer d’une certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) qui atteste de leur compétence et de leur expertise en matière d’économies d’énergie et permet également d’accéder aux diverses aides financières proposées par l’État.

Formation et montée en compétences

Pour répondre à cette demande croissante, les professionnels du secteur doivent poursuivre et intensifier leurs efforts en termes de formation et de qualification pour traiter efficacement les projets de rénovation énergétique. De plus, ils doivent s’approprier les nouvelles technologies et solutions techniques disponibles pour proposer les meilleures alternatives à leurs clients.

Maison en carton avec une ampoule dans l'herbe

Vers une obligation de rénovation énergétique ?

Face à l’enjeu de la réduction de la consommation d’énergie et des émissions de GES du parc immobilier français, plusieurs mesures ont été prises ou sont envisagées pour encourager la réalisation de travaux de rénovation énergétique. Ainsi, la mise en place d’une obligation de rénovation énergétique pour certains propriétaires est une piste sérieusement étudiée, qui pourrait contribuer à accélérer la transition vers un parc immobilier plus efficient et respectueux de l’environnement.

Articles similaires :

Ajouter un commentaire