couts cachés autoAuto 

Les coûts cachés de l’achat d’une voiture

L’achat d’une voiture, qu’elle soit neuve ou d’occasion, est un moment passionnant. C’est toujours excitant d’acheter une voiture parce que, quoi qu’on en dise, les voitures ne sont pas seulement un moyen de transport. Parfois, elles sont aussi un moyen d’expression personnelle. 

Frais de financement

Bien que ce ne soit pas vraiment un secret, si vous financez un véhicule, vous devrez payer la plupart des intérêts dès le départ. Les prêts-auto sont « chargés d’avance », ce qui signifie que les paiements que vous ferez au cours des deux premières années serviront principalement à payer les intérêts ajoutés au prêt. Outre les « intérêts », il existe souvent d’autres frais de financement, tels que les frais d’ouverture de dossier, etc.

Taxes de vente

Quel que soit l’endroit où vous achetez une voiture aux États-Unis, vous devrez payer des taxes. Elles seront payées soit dans votre État d’origine, soit dans l’État où vous achetez la voiture. Souvent, vous ne pouvez pas choisir, même si vous le souhaitez. Vous devrez vérifier les règles et réglementations en vigueur dans votre région.

Frais de titre et d’immatriculation

Chaque État exige que vous enregistriez votre véhicule et que vous obteniez une étiquette prouvant que vous l’avez enregistré. Le coût de cette opération varie considérablement d’un État à l’autre. L’immatriculation est généralement basée sur le montant que vous avez payé pour la voiture, tandis que les étiquettes sont un coût standard basé sur le type d’étiquette que vous obtenez.

Lisez aussi :  Quels sont les véhicules utilitaires de Mercedes ?

Frais de concessionnaire

La plupart des concessionnaires aiment ajouter divers frais de concession, allant de l’expédition aux frais de mise à quai. Ils aiment tous l’appeler autrement. Souvent, ces frais peuvent être négociés, mais ils correspondent souvent à la somme que le vendeur gagnera en vendant votre voiture, tandis que le concessionnaire peut aussi tirer d’autres revenus de la vente.

Assurance automobile

Le coût de l’assurance automobile dépend du type de voiture que vous achetez, du prix que vous avez payé, du prix que la compagnie d’assurance estime que la voiture vaut, et d’autres facteurs. Appeler votre compagnie d’assurance pour obtenir une offre avant d’obtenir un prix final, peut être très utile lors de la négociation, car la compagnie d’assurance peut vous donner plus d’informations sur la valeur de la voiture.

Coûts d’entretien

Vous ne pouvez pas vraiment savoir avec certitude combien il vous en coûtera pour garder un véhicule en parfait état. Pour la plupart des gens, ce n’est pas un facteur qu’ils prennent en compte. Cependant, si vous faites des recherches sur la marque et le modèle de la voiture avant de l’acheter, vous pouvez vous lancer avec les yeux grands ouverts en ce qui concerne ce coût.

Coûts de réparation

Lors de l’achat d’une voiture d’occasion, il peut arriver d’avoir besoin de refaire une peau neuve à celle-ci. Cela peut engendrer des frais. Lors de l’achat, regardez bien si la carrosserie est en bonne état, si la peinture n’est pas abîmée. Si c’est le cas, pensez à poser du vernis carrosserie au lieu de changer directement les éléments de carrosserie. Cela vous reviendra à moins chère.

Lisez aussi :  Passez au vert avec les bicyclettes et les transports publics

Coût du carburant

Bien qu’il ne soit pas non plus caché puisqu’il est indiqué sur le véhicule quelle devrait être sa consommation d’essence, c’est aussi un facteur que la plupart des acheteurs ne prennent pas en compte. Vous ne pouvez pas connaître avec certitude les coûts futurs, car les prix du carburant fluctuent beaucoup.

Coûts technologiques initiaux

Si vous achetez une voiture électrique, par exemple, vous devrez peut-être faire installer une station de recharge dans votre garage. Cela peut coûter cher si ce n’est pas inclus dans le prix d’achat et s’il n’y a plus de crédits d’impôt. De plus, il peut y avoir des frais mensuels pour certaines fonctions qui vous intéressent, comme OnStar et d’autres technologies que vous pourriez vouloir utiliser.

En somme, une façon de lutter contre certains de ces frais est de demander à votre concessionnaire le prix « départ », ce qui signifie que les plaques d’immatriculation, l’enregistrement, les frais de concession et certains de ces coûts cachés peuvent être inclus à l’avance. Cependant, l’essentiel est d’être conscient de tous les coûts associés à l’achat et à l’entretien de votre voiture.

Articles similaires

Leave a Comment